S'identifier - S'inscrire - Contact

L’union de la gauche c’est l’union pour faire quoi et avec qui …

Que cachent en réalité les appels à l’union qui viennent du PS, du PCF, ou d’ailleurs.

Depuis que la France Insoumise a commencé à s’affirmer comme la principale –et seule- force d’opposition au candidat puis au président Macron, les appels à l’union de la gauche viennent de toute part. Mais que signifient donc ces appels aussi soudains à l’unité ? Le parti socialiste, dans la voix de ceux qui n’avaient de mots assez durs contre Jean Luc Mélenchon, y vont sans retenue. Plus d’amour, tu meurs ! De la part du PCF, idem. Les mêmes qui n’en voulaient pas comme candidat déclarent des sentiments inattendus. Ce n’est plus de l’amour, c’est de la rage. Du coup, le candidat de la France Insoumise ferait par son « intransigeance » la démonstration d’un « sectarisme » coupable. La condamnation de la « France Insoumise », voilà déjà une base d’union entre le PS, le PCF et quelques « éclairés » qui relaient sans retenue ces positions anti-Mélenchon. « L’argument » de ces partisans de l’union semble être très cohérent. Dans une élection, l’union augmente les chances au contraire de la division. Oui mais, l’union sur quoi, et pour quoi ? Derrière tout cela se pose une autre question de fond. Quelle est la pertinence du clivage gauche-droite réactivé en campagne électorale ?
→ plus

Par Jacques Cotta • 2017: Libre discussion • Mardi 23/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 473 fois • Version imprimable

La fabrication du produit Macron et la soumission de la presse…

…ou comment la démocratie est menacée !

Journaliste depuis plus de 30 ans –le temps passe- je croyais avoir assisté durant ma vie professionnelle à un long déclin démocratique qui avait atteint le fond. La campagne présidentielle qui vient de se terminer par l’élection d’Emmanuel Macron vient démentir ce pronostic tout compte fait optimiste. Jamais en effet de mémoire professionnelle un tel point de soumission de la presse à des intérêts particuliers incarnés par le candidat Macron n’avait été atteint. Nul n’échappe au constat. Presse écrite, radio, télé… Qu’on en juge : durant les deux années de préparation de la candidature Macron, plus de 8000 articles, des centaines de reportages radios ou télé, une présence organisée, entretenue, digne des campagnes totalitaires. Voilà à quoi nous avons assisté. De tout temps il a été fréquent de considérer que la presse ne fait pas une élection. Et si celle de Macron était l’exception venant confirmer la règle ?
→ plus

Par Jacques Cotta • 2017: Libre discussion • Samedi 13/05/2017 • 1 commentaire  • Lu 6135 fois • Version imprimable

De l’abstention, du « moindre mal » et du vote utile

Cet article de notre ami Gilbert Molinier a commencé à circuler avec le deuxième tour. Mais il nous semble que les questions qu'il soulève demeurent actuelles.

Front National: 1981 : 0,2% ; 2002 : 16,8% ; 2015 : 30,6% ; 2017 : 33,9% ; 2022 : ?

De tous côtés, on enjoint à tous, communistes et insoumis en tête, de voter pour Emmanuel Macron au deuxième tour de l’élection présidentielle, le 7 juin prochain pour faire barrage à Marine Le Pen. On entend qu’il faut barrer la route du pouvoir au Front National, parti d’extrême-droite, voire d’obédience fasciste, dont on retrouve des filiations, soit dans l’Allemagne nazie des années trente, soit dans l’Italie mussolinienne des années vingt, soit dans la France pétainisme des années quarante.

→ plus

Par Gilbert Molinier • 2017: Libre discussion • Samedi 13/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 460 fois • Version imprimable

Après le deuxième tour et la faiblesse de Macron...

... l'avenir est incertain!

Le second tour s’achève avec des résultats en trompe l’œil chantés sur tous les tons et sur toutes les chaines de télévision. Macron élu, Le Pen battue, le tout avec des scores sans appel. Le premier totalisant plus de 65% des voix serait en quelques sortes plébiscité tandis que la seconde, au-dessous de la barre des 40%, serait pratiquement écrasée. Tout cela n’a en réalité de valeur que pour les besoins de la cause, affirmée depuis des mois avec une unanimité à laquelle aucune voix ne devait manquer. Macron était le candidat du patronat dans son ensemble, de l’union européenne, du Cac 40, de la presse au garde-à-vous et enfin des caciques du PS et de LR dont certains n’ont pas manqué, dès le verdict tombé à 20h, de faire des propositions de service frisant l’indécence. On retiendra enfin, avant de passer aux choses sérieuses, le ouf de soulagement de l’oligarchie. François Hollande applaudissant sa créature, Angela Merkel son affidé, Jean-Claude Junker son disciple… Mais outre la bonne nouvelle de la soirée –cette farce électorale, élection du président de la république, pivot de la cinquième république- est enfin terminée, l’analyse un peu plus détaillée des résultats indique que toutes les questions sont devant nous et que Macron aura bien du mal à les régler…
→ plus

Par Jacques Cotta • 2017: Libre discussion • Lundi 08/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 1530 fois • Version imprimable

La science-fiction, viatique pour électeur indécis : France, 7 mai 2017

(Texte paru dans Paroles d’Actu, site animé par Nicolas Roche)

Une prophétie américaine

Philip K. Dick  fut rendu célèbre, juste avant sa mort, grâce à une remarquable adaptation cinématographique de l’un de ses romans : Blade Runner. Il est également l’auteur de Simulacres (The Simulacra, 1964), autre œuvre de science-fiction d’une redoutable pertinence pour penser notre monde contemporain. Pas simplement parce qu’on y voit le dernier psychanalyste en exercice : notre monde n’est-il pas celui où la quête de soi a cédé le pas à la recherche de simples techniques efficaces d’influence sur soi comme sur autrui ? Dans ce monde sans âme existe un Président : un androïde, en réalité. La first Lady, Nicole Thibodeaux, exerce la réalité du pouvoir et ne connaît pas l’usure du temps car elle est remplacée par des actrices lorsque le vieillissement fait son œuvre. Plus encore, les partis républicain et démocrate ne font plus qu’un, et la puissance des firmes est telle qu’elles en viennent à contrôler la politique et à s’immiscer de façon suffocante dans l’intériorité de chacun. Et l’odeur du nazisme imprègne ce monde de bien des façons …

→ plus

Par Jérôme Maucourant • 2017: Libre discussion • Vendredi 05/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 669 fois • Version imprimable

Macron-Le Pen, un piège savamment organisé…

… au compte d’une offensive anti républicaine et anti sociale.

Ces élections présidentielles sont conformes à la volonté de l’oligarchie politico médiatique qui a tout fait pour que le deuxième tour soit celui qui aura lieu le 7 mai. Macron-Le Pen, une affiche qui devrait consacrer le candidat du Cac40, des banques, des médias et de l’union européenne devant lequel il faudrait se prosterner au risque d’être taxés de lepénistes ou de fascistes. Toute résistance, tout refus serait un soutien direct au FN. Les partisans de Macron vont d’injonction en injonction, accusant de diviseurs tous ceux qui ne veulent se résoudre à donner leur voix au porteur officiel du programme de régression sociale de l’union européenne. Division ? Mais qui a organisé ce stratagème incroyable qui repose sur une 5ème république moribonde dont le caractère anti démocratique éclate au grand jour dans cette élection présidentielle, voulant contraindre de choisir entre deux candidats qui ne représentent même pas ensemble 40% du corps électoral.
→ plus

Par Jacques Cotta • 2017: Libre discussion • Vendredi 05/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 8400 fois • Version imprimable

Mal et moindre mal

 "Politiquement, la faiblesse de l'argument du moindre mal a toujours été que ceux qui choisissent le moindre mal oublient très vite qu'ils ont choisi le mal." (H. Arendt) Le drame est qu'on politique, il semble que nous en soyons toujours réduits au moindre mal, c'est-à-dire au mal. Le drame supplémentaire, c'est qu'il n'est pour toujours évident de déterminer où est le moindre mal. En 1938, le moindre mal était d'avaliser l'occupation de la Tchécoslovaquie par Hitler: cela valait évidement mieux que la guerre... Et Pétain lui-même s'est présenté comme moindre mal par rapport à l'occupation totale de la France par les nazis (ce fut la fameuse théorie de "Pétain bouclier"). Il serait bon que les donneurs de consigne férus d'histoire se rappellent aussi quelques-uns de ces événements historiques avec leur confrontation entre le moindre mal et le plus grand mal.
→ plus

Par Denis Collin • 2017: Libre discussion • Jeudi 04/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 391 fois • Version imprimable

Antifascisme: la réponse d'un trotskiste

Jean Birnbaum a publié dans Le Monde du 3 mai un point de vue intitulé « l'antifascisme trahi ». Il y fait la critique de ceux qui s'opposent à un vote « antifasciste » pour Macron le 7 mai prochain.

Jean Birnbaum a publié dans Le Monde du 3 mai un point de vue intitulé « l'antifascisme trahi ». Il y fait la critique de ceux qui s'opposent à un vote « antifasciste » pour Macron le 7 mai prochain.Plus précisément, Birnbaum vise le courant « où l'antifascisme représente un repère identitaire : le trotskisme ». Je suis moi-même un de ces trotskystes, et passe une grande part de mon énergie à défendre l'indépendance du mouvement ouvrier, donc refuser tout vote pour Macron (et évidemment pour Le Pen). Je me permets donc de lui répondre. → plus

Par Pascal Morsu • 2017: Libre discussion • Jeudi 04/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 678 fois • Version imprimable

Appel concernant le deuxième tour des présidentielles, contre "le pacte républicain" bâti autour d'Emmanuel Macron

A l'initiative de syndicalistes...

Nous publions ci dessous un appel émanant de syndicalistes qui analysent le second tour des élections présidentielles et qui se situent sur le terrain de la démocratie et de la défense des intérêts matériels et moraux des citoyens. Nous le livrons ainsi à la discussion. Dans cette question électorale, ce sont des questions de principes de fond qui sont posées...

→ plus

Par Denis Langlet • 2017: Libre discussion • Lundi 01/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 567 fois • Version imprimable

Humeur dominicale à propos du 2e tour

Le pacte Le Pen Dupont-Aignan clarifie la situation et opère un tournant:

→ plus

Par Denis Collin • 2017: Libre discussion • Dimanche 30/04/2017 • 2 commentaires  • Lu 415 fois • Version imprimable
Plus d'articles (33 articles sur 4 pages):

Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato

Calendrier

Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031