S'identifier - S'inscrire - Contact

A propos d'un changement de devise emblématique

Par Christian Chanbonnieras • Histoire • Mercredi 15/08/2018 • 0 commentaires  • Lu 647 fois • Version imprimable


Depuis la fondation des Etats Unis d'Amérique, la devise de l'union était " ex pluribus unum", devise de cohésion humaniste décidée par les pères fondateurs inspirés des Lumières . En 1956, cette devise a été remplacée par "in god we trust" .

Dans la deuxième moitié du vingtième siècle, une nation moderne a ainsi substitué à une devise centrée sur l'homme et sa capacité à s'organiser en société une autre qui l'inféodait à une entité non définie et infiniment manipulable et redéfinissable par le pouvoir : Le poids des sectes politiques et religieuses est il si fort ? Leur organisation est elle si puissante ? Comment une part importante de la population arrive-t-elle à se faire manipuler par les slogans simplistes des pouvoirs ? En biologie, on observe que les organismes simples (virus) sont résistants et destructeurs alors que les organismes complexes sont fragiles mais la sociologie n'est pas la biologie. Ne faut il pas penser que les Lumières en Europe et les pères fondateurs aux Etats Unis ne représentaient qu'une faible partie de la population mais que, comme ce sont eux qui ont, à un moment orienté (et écrit !) l'histoire, on a pu croire que leurs idées étaient majoritaires en oubliant la masse du reste de la société ( les villages de France où châtelains locaux et curés contrôlaient les campagnes alors qu'aux Etats Unis des sectes protestantes très actives Amish, mormons, quakers ou de frustes catholiques irlandais prenaient en main l'expansion vers l'ouest , la création de nouveaux états..) ? Nous nous étonnons de voir le retour des religions, des populismes, des nationalismes simplistes mais MM Trump, Erdogan, Netanyahou, Poutine, Orban , Modi, Rohani, Khameni, Ahmadinedjad, ne sont ils pas l'incarnation d'une brutalité et d'un manque d'éducation que nous avons toujours minimisé et qui ont toujours été latents ?


Partager cet article


Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato