S'identifier - S'inscrire - Contact

Premier tour des départementales ou débandade généralisée…

… malgré les propos trompeurs des chefs, des éditorialistes et des sondeurs.

Le soir des élections départementales, les réactions ont été unanimes, sous couvert d’une manipulation médiatique et sondagière de haut vol. Le FN a vu « un exploit ». Le PS « un score honorable ». l’UMP un « basculement massif ». Et le Front de Gauche la construction d’une « alternative qui avance ». En réalité qu’en est-il ?
→ plus

Par Jacques Cotta • Actualités • Mardi 24/03/2015 • 0 commentaires  • Lu 574 fois • Version imprimable

Vous avez dit "islamophobie"?

Les mots sont importants. Certains groupes de la « gauche de gauche » (NPA, EELV, PCF ...) ont cru bon de mettre leur nom au bas de l'appel à un meeting contre « l'islamophobie » qui s'est tenu le 6 mars dernier, sous l’égide de l’UOIF, du CCIF et d’autres organisations vouées à la propagande islamiste. Il est surprenant de voir des organisations qui se disent « de gauche », qui nous cassent les oreilles avec le « genre », le « mariage pour tous », et autres calembredaines « sociétales » aux côtés de groupes islamistes réactionnaires, le tout au nom de la lutte contre l'islamophobie. Question : celui qui critique les curés et l'Église est-il un « catholicophobe » ? Et tous ces culs-bénits de toutes les chapelles qui ne cessent de dénoncer les mécréants, les infidèles et aux athées, ne sont-ils pas alors des « athéophobes ». Nous eussions aimé que tous des combattants contre l'islamophobie manifestassent quelques préoccupations pour le sort des athées puisque dans de trop nombreux États encore l'athéisme est un crime, parfois puni de la peine de mort (ou de mille coups de fouets!). Il faut dire les choses comme elles sont : dénoncer le racisme dont sont victimes les immigrés d’origine arabe est absolument indispensable. Mais remplacer la lutte contre le racisme par lutte contre « l’islamophobie » c’est en réalité se rendre complice de l’islamisme, au moins de l’islamisme soft, à destination des idiots utiles, dans le genre de celui du roi du double langage, le sieur Tariq Ramadan.

→ plus

Par Denis Collin • Actualités • Samedi 21/03/2015 • 1 commentaire  • Lu 328 fois • Version imprimable

Valls et son gouvernement à la campagne….

11 ministres -pas moins- en déplacement pour convaincre la France profonde de bien voter…. Cynisme ou humour ? Ratissage légitime ou simple « foutage » de gueule ?

A dix jours des élections cantonales, pas moins de 11 ministres ont fait le déplacement dans l’Aisne pour tenter de convaincre les électeurs de se rendre aux urnes dans une dizaine de jours afin d’élire les conseillers généraux. L’existence du front national sert de prétexte à une agitation ministérielle qui cache mal la peur panique qui s’empare du pouvoir. Après la débandade des élections municipales, le gouvernement et le parti socialiste dans son ensemble –frondeurs compris- redoutent de connaître un nouvel effondrement. Car malgré tous les discours conciliants qui s’accordent pour souligner que « le vote concernera la désignation de bons gestionnaires locaux », les citoyens risquent fort de donner une portée plus politique et nationale au scrutin en voulant se prononcer sur les « politiques », exprimer leur rejet du personnel qui de droite ou de gauche mène la même politique, et donc sur la nature des mesures qui sont mises en œuvre.

→ plus

Par Jacques Cotta • Actualités • Samedi 14/03/2015 • 4 commentaires  • Lu 655 fois • Version imprimable

Kato i Troïka!

En Grèce et partout en Europe, une volonté commune, un intérêt partagé: Dehors la Troïka! Dehors l'Union Européenne!

« Kato i Troïka » ! ou encore « Dehors la Troïka » !  Voila le slogan ultra majoritaire dans la population grecque que j’avais entendu scander dans les rues d’Athènes il y a déjà deux ans lorsque je tournais « dans le secret du crime financier »[1]. Avant même son émergence sur la scène politique, la victoire de Syriza était annoncée comme inéluctable, tellement était fort le rejet de toutes les forces traditionnelles grecques – le Parti socialiste « PASOK » en tête- qui avaient installé la Troïka et permis ses plans drastiques contre toute la société grecque. La santé, l’éducation, les salaires, le travail, les retraites, rien n’avait échappé à l’avidité du FMI, de la BCE et de la commission européenne qui sous couvert de la crise avaient décidé de saigner le peuple grec. « Kato i Troïka » ! Tel est le terreau, la base, le socle sur lequel Alexis Tsipras et Syriza ont pu bâtir leur victoire. Un mois après, où en sommes nous ?
→ plus

Par Jacques Cotta • Actualités • Mardi 10/03/2015 • 0 commentaires  • Lu 609 fois • Version imprimable

Réflexions géostratégiques

Le désordre généralisé et la stratégie du pire

Introduction : En écoutant l’enregistrement des conférences que donnèrent Emmanuel TODD (chercheur empirique et plus contestataire radical que Rosanvallon) avec son complice et philosophe, Bernard Vasseur, le 11 décembre 2014 à Montluçon ; conférences organisées par des camarades locaux, sous le titre "Difficile d’être prophète". (En fait, deux conférences, dont l’une (d’une heure environ) donnée dans le lycée « Madame de Staël » devant un public de 150 élèves, et l’autre (d’environ deux heures) dans le local de l’association « l’Atelier », qui organise habituellement ce genre d’événement.) → plus

Mots-clés :

Par Serge Gomond • Actualités • Mardi 10/03/2015 • 0 commentaires  • Lu 276 fois • Version imprimable

Mais où est donc l'oncle Sam?

Admettons », me dit mon ami français de gauche, très à gauche, « que la démonstration de ton article précédent tienne la route, que Hollande et Merkel ne soient pas les bellicistes à la botte de Washington qu’on présente parfois, bien que membres de l’OTAN : je veux bien croire et comprendre que telle et telle puissance impérialiste a des intérêts différents. Mais ceci ne fait que déplacer le problème, parce que de toute façon l’impérialisme n°1, le seul, le vrai, en tout cas le premier et de loin, c’est l’Amérique et là, quand même, on ne me fera pas croire que ce n’est pas la CIA qui a monté le coup de Kiev, mis une junte au pouvoir avec des nazis dedans, et qui cherche des noises aux gens du Donbass et à la Russie. Chacun sait, en effet,que derrière tous les mauvais coup il y a la CIA, ou le FBI ou la NSA, Washington quoi. Ils ont liquidé Mossadegh et Allende, bombardé le Vietnam, posé des bombes en Italie,bombardé et affamé l’Irak, etc., etc., ils sont capables de tout, et puis ils sont les plus dangereux, avec leurs bases militaires partout dans le monde,sans compter les sous-marins, avec leur force de frappe atomique, leurs drones et le reste, donc il faut bien que la Russie résiste même si les Ukrainiens en font les frais, caron ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. » → plus

Par Vincent Présumey • Actualités • Samedi 21/02/2015 • 1 commentaire  • Lu 702 fois • Version imprimable

La ligne Valls: déréglementation du droit du travail

En tant que telle, la loi Macron n'est pas une loi, mais un invraisemblable pot pourri de rustines, violons à pisser, gadgets et autres cornegidouilles, au milieu duquel a été placée une attaque antisociale centrale : le travail du dimanche. Purement et strictement antisociale et même pas "économique" au sens du grand patronat, du moyen patronat ni du petit patronat : les ouvertures le dimanche globalement ne doperont ni l'offre ni la demande, n'auront d'autre impact global que de corseter un peu plus la vie des gens et susciteront peut-être même une recrudescence ... des fermetures du lundi. Alors quelle est donc la logique impérieuse et impérative de ce pauvre bricolage intempestif et bancal ?

→ plus

Par Vincent Présumey • Actualités • Jeudi 19/02/2015 • 1 commentaire  • Lu 529 fois • Version imprimable

La Grèce encore et toujours...

Plus que jamais, la Grèce c'est l'Espagne, c'est la France, ce sont les peuples d'Europe

Les attentats ou profanations de tombes, outre leur caractère odieux, servent entre autre à faire passer au second plan l’essentiel : ce qui se joue en Grèce après l’élection de Tsipras et le score de Syriza conditionne l’avenir du peuple grec, mais plus, de l’ensemble des peuples d’Europe. Les conditions posées par l’Union Européenne –la poursuite des réformes structurelles notamment- tendent à prolonger en l’aggravant la politique jusque là imposée par la Troïka. Le 7 février se tenait à Paris une réunion publique à l’initiative du CNR-RUE. Ne pouvant y être présent, j’y ai fait parvenir un message que je communique ci-dessous. Il me semble important car le temps passe mais les enjeux demeurent. Accepter les conditions fixées par la BCE, l’UE et le FMI ou refuser de plier. Mais y a-t-il alors une autre solution que la rupture avec l’UE et la reconquête de la souveraineté –économique, monétaire, politique, démocratique- par le peuple grec, ouvrant la voie à tous les peuples d’Europe ?
→ plus

Par Jacques Cotta • Actualités • Dimanche 15/02/2015 • 3 commentaires  • Lu 1128 fois • Version imprimable

Gilbert Marquis nous a quittés

Gilbert Marquis nous a quittés
Né en 1930, membre du PCI (section française de la IV e Internationale) dès 1950, ami fidèle de Michel Pablo, combattant de toutes les luttes contre le colonialisme, Gilbert Marquis nous a quittés jeudi 5 février 2015. Nous publions ci-dessous l'émouvant hommage que lui a rendu son fils, Serge Marquis sur son blog Mediapart. Nous avions rencontrés Gilbert à la fin des années 1990 et nous avons un temps travaillé ensemble autour de l'équipe de la revue "Utopie Critique", une revue qui rassemblait non seulement des militants issus du courant "pabliste", des vieux compagnons de route et de lutte, mais aussi des syndicalistes et des intellectuels marxistes venus d'horizon très différents comme le regretté Georges Labica ou comme notre ami Tony Andréani, un des collaborateurs de "". "Trotskiste à l'ancienne", comme dit de lui son fils Serge, Gilbert Marquis a voué sa vie au combat des opprimés. Mais il était tout le contraire de ces dogmatiques qui récitent le catéchisme "révolutionnaire". Son parcours, heurté comme celui des tous ces militants minoritaires qui ont résisté à la pression du stalinisme triomphant des années 50, est marqué par la recherche, à chaque fois que l'ombre d'une possibilité s'esquissait,  d'une issue politique large. Comment parler au plus grand nombre, comment regrouper des femmes et des hommes venant de tous les horizons? Telle a été sa préoccupation majeure.
→ plus

Par la-sociale • Actualités • Mercredi 11/02/2015 • 1 commentaire  • Lu 628 fois • Version imprimable

Les élections grecques: un appel à tous les peuples d'Europe

Sirtaki, Flamenco, Java... Après la Grèce, l'Espagne, la France... A qui le tour?

Après la victoire de Syriza en Grèce, les discours vont bon train sur la question de la dette. Sans jamais préciser de quoi il est question, les commentateurs de tout poil y vont de leurs pronostics et de leurs conseils. Renégocier pour les uns, rééchelonner pour les autres, payer pour les troisièmes… Quelle que soit la préconisation du moment tous se retrouvent sur une même ligne : que la Grèce –et les pays qui auront à se prononcer prochainement- demeurent dans le carcan de l’UE ! Voila qui semble l’essentiel… Pour tenter d’y voir clair, un bref retour sur les résultats, leur signification, et les réactions officielles est nécessaire. Cela d’autant que les résultats en Grèce pourraient permettre d’ouvrir une page nouvelle pour l’ensemble des peuples d’Europe. Une page heureuse en montrant que la volonté des peuples est plus forte que celle de l’oligarchie politique, économique, financière et médiatique qui gouverne, ou une page funeste dans le cas d’une capitulation face à l’UE qui serait interprétée inévitablement comme l’impossibilité absolue de se dresser contre l’Europe de Maastricht et des différents traités qui ont suivi. → plus

Par Jacques Cotta • Actualités • Lundi 26/01/2015 • 3 commentaires  • Lu 1341 fois • Version imprimable
Plus d'articles (934 articles sur 94 pages):

Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato

Calendrier

Mars 2015
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031