S'identifier - S'inscrire - Contact

Ecole: La pire de toutes les réformes

Pourquoi la destruction de l’instruction publique est devenue l’objectif essentiel des gouvernements de la Ve république ?

Voilà plus d’un demi-siècle que l’instruction publique dans notre pays vit au rythme effréné des « réformes ». Officiellement, il s’agit de promouvoir plus d’égalité, plus de « démocratie » dans un système réputé élitiste. En réalité, il s’agit non seulement de la destruction de l’instruction publique, car à notre époque d’extinction des Lumières, un public instruit est non seulement inutile mais même nuisible à la bonne marche des entreprises et des petites affaires gouvernementales, mais encore de l’existence même de la culture, de la « grande culture », qui est incompatible avec l’existence du « capitalisme tardif », de ce « capitalisme absolu » qui s’empare méthodiquement du contrôle des âmes comme de celui des corps.  → plus

Par Denis Collin • École • Mardi 16/08/2016 • 3 commentaires  • Lu 3004 fois • Version imprimable

Le Likoud inspire Hervé Morin

Au cours des dernières semaines Hervé Morin s’était fait discret médiatiquement. On peut se demander si finalement ce silence n’était pas salutaire ?

→ plus

Par Jean-Louis Ernis • Actualités • Mercredi 10/08/2016 • 0 commentaires  • Lu 492 fois • Version imprimable

Le malaise dans la civilisation

Il y a une crise de civilisation qui constitue l’arrière-plan des événements que nous vivons aujourd’hui

Ce qui se passe dans notre pays depuis la date symbolique de l’exécution de la rédaction de Charlie Hebdo par un commando islamiste (pour prendre un point de repère) doit être compris dans toutes ses dimensions. Mutatis mutandis, Marc Bloch au lendemain de la déroute de 1940 essayait de penser jusqu’à leurs racines les causes de Cette étrange défaite. Évidemment, nous ne sommes pas en 1940 et notre pays tient encore debout et manifeste des capacités de résistance et de sang-froid tout à fait remarquables, au regard de l’agitation stérile des politiciens et de l’affolement irresponsable de certains d’entre eux. Mais ne nous rassurons pas trop vite. En effet, nous assistons à l’effondrement moral, intellectuel et politique de toute la caste dirigeante de notre pays. Un seul exemple : selon une information du Canard Enchaîné, relayée par plusieurs médias (Europe 1, BFMTV, Huffington Post, etc.), « Bernard Cazeneuve réfléchirait sur l'opportunité d'un concordat avec l'islam ». Première possibilité cette information est un canular (ce qui n'est pas le genre du Canard) relayé par des médias qui veulent discréditer définitivement le gouvernement, faisant ainsi, indirectement, le jeu des terroristes islamistes en cette période où il faudrait, nous dit-on, serrer les coudes et se ranger dans l’union sacrée. Mais les précisions données par le palmipède du mercredi laissent penser qu'il s'agit bien d'une affaire sérieuse qui se discute aujourd'hui dans les sphères gouvernementales ; cela ne ferait que poursuivre l'opération qu'avait montée Sarkozy patronnant la création d'un conseil des musulmans (CFCM) qui aurait dû être une sorte d'organisation hiérarchique des musulmans sous le haut patronage de l'État. → plus

Par Denis COLLIN • Actualités • Mardi 02/08/2016 • 8 commentaires  • Lu 1017 fois • Version imprimable

L'islamisme et le FN

Il n’y a de politique que par le rapport de forces. Ainsi en France la présence du FN change la question de l’islamisme. Pas celle de la nature de l’islamisme qui du Nigéria en passant par le Bangladesh reste la même. Mais celle de la lutte ici, contre l’islamisme. → plus

Par Jean-Paul Damaggio • Actualités • Lundi 01/08/2016 • 0 commentaires  • Lu 556 fois • Version imprimable

A propos du coup d'Etat en Turquie.

Moins d'une semaine après l'échec du coup d'Etat militaire en Turquie, une chose est hélas claire et massive : c'est Erdogan qui mène un coup d'Etat contre toute démocratie en Turquie. → plus

Par Vincent Présumey • Internationale • Jeudi 21/07/2016 • 0 commentaires  • Lu 823 fois • Version imprimable

L’attentat de Nice, causes réelles et dangers prévisibles…

… Ou la « complicité » politique des « élites » dirigeantes.

Après le crime de masse commis à Nice Promenade des anglais, des certitudes plus contradictoires les unes que les autres ont été formulées d’heure en heure, de jour en jour, par les mêmes hommes politiques, commentateurs et « spécialistes du terrorisme » sur un ton ne souffrant aucune discussion. Chaque déclaration avait l’ambition de nous éclairer sur la personnalité du tueur, sur ses motivations, sur ses liens avec l’organisation terroriste internationale. → plus

Par Jacques Cotta • Actualités • Jeudi 21/07/2016 • 1 commentaire  • Lu 2433 fois • Version imprimable

Qui était l’homme au camion ?

Les médias enferment la réflexion sur les massacreurs entre psychologie et sociologie. Acte d’autant plus facile qu’il s’agit là de leur comportement général !

→ plus

Par Jean-Paul Damaggio • Actualités • Lundi 18/07/2016 • 0 commentaires  • Lu 839 fois • Version imprimable

Comment peut-on applaudir à ce nouvel asservissement des femmes ?

Ou pourquoi il est urgent de stopper l’islamisation de notre société.

A l’heure où un attentat a encore frappé la France, l’islamisme étend de plus en plus ses tentacules. Avant toute chose, faisons bien à nouveau la distinction entre racisme et islamophobie. Le raciste croit, de manière inepte, qu’il existe des races (alors que l’humanité n’est constituée que d’une seule espèce) et que certaines sont supérieures à d’autres. En l’occurrence que la race blanche est supérieure aux autres. On voit donc clairement qu’avec l’islamophobie il ne s’agit pas de cela. Ceux qui sont de mauvaise foi font accroire que l’on rejette l’islamisme parce que l’on rejette les Arabes. Ce serait tellement plus simple comme cela ! Mais non, l’islamophobie, comme son nom l’indique, c’est la peur de l’islamisme, telle qu’elle s’exprime face aux attentats, mais aussi telle qu’elle s’exprime face à sa volonté d’emprise sociale et politique. L’islamisme n’est pas seulement arabe, il est aussi indonésien, pakistanais, iranien, turc, etc. Donc pas question ici de racisme, mais de rejet d’un mode de vie qui est régressif. En effet, alors que les femmes partout dans le monde se sont battues, se battent encore pour être des humains comme les autres, voilà qu’un courant social et politique veut à nouveau les asservir davantage. J’entends déjà les bien-pensants de la bonne gauche et de l’extrême gauche affirmer qu’il s’agit là de la liberté individuelle et que si des femmes veulent se déguiser en fantômes, c’est parce qu’elles l’ont choisi, parce qu’elles sont pudiques, parce que c’est la tradition, parce qu’elles affirment ainsi leur liberté ! Balivernes ! Où est la liberté lorsque l’on fait des choix qui sont absolument dictés par le groupe auquel on appartient ? Où est la liberté dans certains quartiers de France quand les femmes « choisissent » de se voiler pour ne pas être considérées comme des putes ? Où est la liberté des femmes iraniennes quand la ville de Téhéran est contrainte d’embaucher 7 000 miliciens des mœurs pour contrôler qu’aucun cheveu de femme ne dépasse ? Si les iraniennes mettaient le voile librement, y aurait-il besoin que des hommes armés de bâtons ou de fouets se promènent dans la ville pour les menacer ? Quelle hypocrisie ! Quelle couardise ! Quant à la tradition, les femmes de Kaboul lui avaient tourné le dos dans les années 70 en portant des mini-jupes, comme celles de Tunisie ou de Turquie qui ne portaient pas le voile dans les lieux publics (décret de 1981 pour les premières, sous Ataturk puis dans les années 80 pour les secondes). La liberté est toujours émancipatrice, émancipatrice de l’effet des choses sur nous, émancipatrice de nos affects et elle est toujours affirmation de l’existence. Or où est la liberté lorsque l’on doit se dissimuler pour s’excuser d’exister ? Les femmes n’ont pas moins le droit à l’existence que les hommes et elles ont le droit d’exister comme elles l’entendent, elles n’ont de comptes à rendre qu’à elles-mêmes. Personne, qu’il soit homme ou femme d’ailleurs, n’a à leur imposer quoi que ce soit en matière de choix d’existence. Or aujourd’hui, l’idéologie comme toujours fait son chemin. La colonisation des consciences s’étend et prend chaque jour davantage d’ampleur. Nous acceptons de plus en plus de choses, inimaginables encore hier. Sur les réseaux sociaux on peut lire sans que personne ne s’en offusque vraiment que pendant le ramadan les hommes peuvent avoir des relations sexuelles à la nuit tombée avec leur(s) femme(s) et leur(s) esclave(s) ! Les filles arrivent voilées au collège, quand arriveront-elles voilées à l’école primaire ? Quel que soit leur âge, les filles/femmes sont des tentatrices. Dans un Center parc et autre aqualand, le burkini est autorisé (interdit au Maroc pour des questions d’hygiène ...), mais le string est interdit. A quand la police des mœurs en France ? Mais dans quel monde sommes-nous? Quel est ce cauchemar ? Quoiqu’on en dise, le voile est un signe de soumission et d’asservissement des femmes. Il ne faut pas l’accepter. Il faut refuser ces normes de comportement social régressives qui cherchent à s’imposer, ce n’est plus notre histoire. Il faut cesser de cautionner et de collaborer. Il faut relever la tête (nue !) et rejeter toutes les nouvelles normes de comportement qui ne sont pas libératrices. Chacun a le droit de croire en ce qu’il veut, mais personne n’a le droit d’imposer sa propre « complexion » aux autres. → plus

Par Marie-Pierre Frondziak • Actualités • Vendredi 15/07/2016 • 2 commentaires  • Lu 1254 fois • Version imprimable

A Quito avec Dolores Padilla, la féministe

Par un merveilleux hasard de la vie nous avons croisé à Quito1, Dolores Padilla. Les amis des amis ne sont pas forcément des amis mais ce jour là, en rencontrant cette femme que nous ne connaissions pas, nous avons découvert que, de France à l’Equateur, des parcours humains peuvent emprunter les mêmes chemins. → plus

Par Jean-Paul Damaggio • Internationale • Vendredi 15/07/2016 • 0 commentaires  • Lu 554 fois • Version imprimable

La situation internationale à la lumière du sommet de l'OTAN de Varsovie

Le sommet de l'OTAN qui s'est tenu à Varsovie les 8 et 9 juillet dernier a été présenté dans les médias comme un sommet « de guerre froide », dominé par l'idée d'une nouvelle confrontation entre Etats-Unis et Russie, l'Europe étant embarquée du côté des Etats-Unis. Nous allons critiquer cette représentation, et l'analyse et la discussion de ce sommet sera l'occasion de traiter des grands axes de la situation internationale présente, du point de vue de la lutte de classe des exploités, qui auraient tout intérêt à lire plus souvent la prose des généraux, lesquels ne se privent pas d'écrire, même si bien entendu ils ne rendent pas tout public.

→ plus

Par Vincent Présumey • Internationale • Mercredi 13/07/2016 • 0 commentaires  • Lu 1274 fois • Version imprimable
Plus d'articles (1075 articles sur 108 pages):

Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato

Calendrier

Août 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031