S'identifier - S'inscrire - Contact

Quarts d'heure de la haine et questions essentielles

Macron, CDI et Obono

Pendant que les grenouilles médiatiques coassent autour de la mare putride des BFMTV et autres Apathie, on apprend que le CDI est un mort-vivant. Son successeur, le contrat de projet, imaginé et défendu avec ardeur par le MEDEF et toute la droite (dont Bruno Le Maire), devrait voir le jour par ordonnances. L’expression « esclavage salarié » prendrait tout son sens… Mais pour camoufler tout cela on occupe le terrain grâce aux quarts de haine à répétition contre Mélenchon.

→ plus

Par Denis Collin • Actualités • Dimanche 25/06/2017 • 1 commentaire  • Lu 664 fois • Version imprimable

La bataille idéologique contre la « France Insoumise » s’élargit…

… contre tout ce qui de près ou de loin combat la contre-révolution sociale que préparent Emmanuel Macron et son gouvernement.

On pouvait croire au lendemain des élections présidentielles et législatives que les attaques souvent infondées contre la « France Insoumise » et ses militants connaitraient un répis. Il n’en n’est rien. Les derniers développements concernant Jean Luc Mélenchon lui-même dénotent un regain d’énergie de la part de tous ceux qui font du « Mélenchon Bashing » leur fonds de commerce. Danièle Obono et Mathilde Panot, élues « France Insoumise », respectivement dans la 17éme circonscription de Paris et la 10ème du val de marne, témoignent malgré elles d’un acharnement redoublé contre le seul pôle qui revendique et affirme son indépendance vis-à-vis d’Emmanuel Macron et qui s’oppose radicalement à la politique de régression sociale que le gouvernement s’apprête à mettre en œuvre. Ce qui ici nous occupe, ce sont évidemment les arguments utilisés par des journalistes ou des représentants de l’oligarchie médiatico-politique, mais à la lumière de la situation, d’éclairer les termes et les enjeux de la bataille idéologique qui s’annonce.
→ plus

Par Jacques Cotta • 2017: Libre discussion • Samedi 24/06/2017 • 4 commentaires  • Lu 7547 fois • Version imprimable

Le deuxième tour des législatives : un vote plein d’enseignements …

... dont l’importance dépasse le simple enjeu électoral.

Le vote que les français ont émis au deuxième tour des législatives vient confirmer les scrutins précédents. C’est un vote de classe qui s’est exprimé tout autant dans l’abstention, dans la nature des élus macron, dans la débâcle des partis traditionnels de la 5ème république, ou encore dans le résultat de la « France Insoumise », et qui devrait marquer la période qui s’ouvre dans laquelle le président de la république et son gouvernement comptent aller à pas accélérés dans l’application d’un programme de régression généralisée. → plus

Par Jacques Cotta • 2017: Libre discussion • Mardi 20/06/2017 • 0 commentaires  • Lu 1544 fois • Version imprimable

La France Insoumise incontournable….

… pour se préparer à la bataille politique sur tous les fronts

Rarement des élections auront donné des résultats aussi contradictoires, aussi porteurs de désordres et d’affrontements, plaçant au centre de la situation l’importance d’un regroupement tel la « France Insoumise » dont les contours post électoraux et les buts affichés méritent d’être discutés démocratiquement. Derrière le simple affichage des chiffres rabâchés sur tous les tons et tous les plateaux de télévision le soir même des résultats, comme si tout était joué sur l’essentiel, comme si un deuxième tour n’avait aucune importance, comme si quel que soit le résultat, rien n’était plus possible pour s’opposer à la politique qui sera mise en œuvre par Emmanuel Macron et son gouvernement PS – LR, derrière les simples chiffres donc, la signification de ces élections pour peu qu’on se penche sur la réalité politique qui s’en dégage justifie de garder tout espoir. → plus

Par Jacques Cotta • 2017: Libre discussion • Lundi 12/06/2017 • 3 commentaires  • Lu 2634 fois • Version imprimable

Mes brèves N°2 ...

... du 22 mai au 11 juin

Certains faits d'actualité appellent parfois remarques et réflexions sans toutefois donner lieu à un article. Cela donne dans le langage commun des "brèves". Nous avons donc décidé de retranscrire dans  ces « brèves » de semaine… Voici donc mes "brèves", chapeautées en quelques lignes pour en indiquer le thème et le contexte. 

→ plus

Par Jacques Cotta • 2017: Libre discussion • Dimanche 11/06/2017 • 0 commentaires  • Lu 549 fois • Version imprimable

Contre la nouvelle servitude

(l’enjeu des élections de juin 2017)

Le vote en faveur d’Emmanuel Macron pouvait se justifier de bien des façons, mais sûrement pas en raison d’un supposé danger fasciste. Un véritable abus de pouvoir est en train d’être réalisé par celui qui n’avait qu’un mandat : éviter à la France une expérience à la Trump ou à la Orban. La souveraineté populaire se dissout sous nos yeux au profit de celle de l’argent dans un monde de simulacres. Nous devons conjurer la menace du parti unique de la pensée unique et de son jeune roi. Que vienne le temps des monarchomaques ! → plus

Par Jérôme Maucourant • 2017: Libre discussion • Jeudi 08/06/2017 • 0 commentaires  • Lu 558 fois • Version imprimable

De la dissimulation et de la contrefaçon

Je trouve ce jour dans ma boite aux lettres les professions de foi des candidats dans la 5° circonscription du Gard. Elles réservent quelques surprises.

Dans celle des candidats de La République en marche pas un mot sur la « réforme » du Code du travail (même pas une allusion par antiphrase : « libérer le travail »), pas un mot non plus sur l’augmentation de la CSG ! C’est sans doute ce qu’on appelle la « moralisation de la vie politique » que cet art de la dissimulation. Il fallait le nouveau spot télévisé de Mélenchon pour soulever ces lièvres, mais les électeurs vont-ils y prêter attention ?

Deux candidats du PCF affichent en gros titre la bannière « Avec Jean-Luc Mélenchon. La force du peuple », alors qu’ils n’ont pas été investis par la France insoumise, qui présente ses propres candidats dans la circonscription. On aurait pu admettre qu’ils rappellent, dans le texte qui suit, le soutien apporté par leur parti à Mélenchon au premier tour de la présidentielle, mais de là à se mettre sous son patronage…Ce n’est pas tout : une autre bannière en fin de première page les présente comme des « insoumis de la 5° circonscription », et le suppléant se définit comme un « actif de l’insoumission ». Enfin le sigle PCF est accolé à un sigle «Front de gauche » qui n’existe plus.  Tout cela est-il autre chose que de la contrefaçon ?

 

Tony Andréani



Par Tony Andréani • Actualités • Jeudi 08/06/2017 • 0 commentaires  • Lu 465 fois • Version imprimable

LGV et Union Sacrée

L’intelligence de Macron c’est d’avoir compris que la France pouvait renouer avec la politique d’union sacrée et dans le cadre de la 5ème République c’est une révolution, certes une révolution de palais, mais une révolution. Nous commençons à le vérifier avec une presse aux ordres comme jamais.

Union sacrée

Les hasards de la vie ont fait qu’avec une centaine de citoyens nous conduisons depuis sept ans une lutte quotidienne (et ce terme n’est pas exagérée) contre un projet de LGV où nous avons pu voir à l’œuvre cette union sacrée. Nous avons rencontré une vingtaine d’élus de tous bords qui tous nous ont tenu le même langage ! Du PCF à la droite, la même « religion ». Quelques exceptions chez des élus Verts. Pour le Parti de gauche, le même phénomène qu’ailleurs : plus on gravissait l’échelle du pouvoir et plus le langage officiel nous était servi. Il y a eu une évolution à la fin 2014 avec l’enquête d’utilité publique, et en prévision du passage à la France insoumise. Cette union sacrée englobe bien sûr la haute administration de la SNCF qui pèse beaucoup sur la CGT. Des millions de Parisiens qui galèrent dans le RER ne peuvent donc comprendre que leur sort est lié à une politique ferroviaire de la grande vitesse, qui n’est autre qu’une politique au service de l’élite. Y compris le Front national est dans la même tendance : tout en se donnant l’image de la défense de la ruralité, les hautes sphères du parti sont pour la LGV quand des élus de base avaient cru qu’il fallait être contre !

→ plus

Par Jean-Paul Damaggio • Actualités • Mercredi 07/06/2017 • 2 commentaires  • Lu 408 fois • Version imprimable

Raisons d'agir

Arguments de campagne

Code du travail

Si l'essentiel du droit du travail (horaires, motifs de licenciements, nature du contrat, santé,, etc.) dépend d'un accord d'entreprise, comme l'annonce l'article du "Parisien" de ce matin, alors il n'y a plus du tout de code du travail. Il n'y a plus non plus de "conventions collectives" ... et du même coup plus de fédérations syndicales, mais seulement des "syndicats maison".
En son essence même la réforme annoncée signifie la destruction du mouvement syndical et l'instauration de quelque chose qui s'appelait jadis corporatisme. C'est une régression terrible que préparent les "progressistes" regroupés derrière Macron.
L'orientation développée par Macron est en tout point conforme au lepénisme (avant qu'il ne soit camouflé par Philippot) ...
Tout cela éclaire d'un jour singulier les appels hystériques à voter Macron pour faire barrage. Se jeter dans la rivière pour éviter d'être mouillé par l'averse: c'était cela le vote Macron des castors barragistes.

→ plus

Par Denis Collin • Actualités • Lundi 05/06/2017 • 1 commentaire  • Lu 1395 fois • Version imprimable

Un cas d'école (suite)

Communiqué de la France Insoumise - Département de l'Eure

Le sens des candidatures présentées par La France Insoumise

 

Rassembler pour un changement réel, rassembler sur un programme humaniste, écologique et social.

 

Dans l’Eure comme dans tout les pays, des candidats de « La France insoumise » se présentent au suffrage des électeurs pour défendre leur programme, l’Avenir en commun, programme qu’avait porté Jean-Luc Mélenchon lors de l’élection présidentielle dernière.

Nous ne sommes pas des candidats « de témoignage » qui viennent chercher leur quart d’heure de célébrité. Nous voulons gagner, parce que nous voulons une majorité apte à conduire le changement nécessaire à notre pays, une majorité apte à s’opposer au programme de destruction du droit du travail, des acquis sociaux et du modèle national mis en place à la Libération. Nous voulons une majorité pour mettre en œuvre la transition écologique qu’impose la situation critique dans laquelle se trouve la planète. Nous voulons une majorité pour faire avancer l’égalité réelle et la possibilité pour tous les habitants de ce pays de mener une vie décente, bref pour inverser ce cours des choses qui, depuis des années, voit la situation des plus défavorisés se dégrader. Nous voulons une majorité pour faire vivre la démocratie, transformer les institutions, redonner le pouvoir aux citoyens dans une république parlementaire. Nous voulons une majorité pour défendre la laïcité, dans la vie publique et à l’école, une école qu’il faut reconstruire, et à qui il faut redonner sa dignité d’institution centrale de notre république.

→ plus

Par la-sociale • 2017: Libre discussion • Dimanche 04/06/2017 • 0 commentaires  • Lu 460 fois • Version imprimable
Plus d'articles (1191 articles sur 120 pages):

Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato

Calendrier

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930