S'identifier - S'inscrire - Contact

Les contradictions du combat écolo

Hier à une réunion locale France insoumise une dame a posé cette questions : « il faut de l’éolien, de la méthanisation mais quand on propose l’installation de telles initiatives on se heurte au refus de populations. »

→ plus

Par Jean-Paul Damaggio • Actualités • Mardi 23/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 136 fois • Version imprimable

A toi, ami électeur de gauche

Ami électeur de gauche, je te connais bien. Tu es contre la Ve République parce que ses institutions sont anti-démocratiques. Tu préfères les républiques parlementaires. Quand tu as un peu d'âge tu te souviens du Coup d'État permanent écrit par un certain François Mitterrand. Tu es pour la laïcité et l’école de la république, pour toi, ça a du sens. Tu veux défendre les droits sociaux, les droits acquis de longue lutte, la sécurité sociale, le code du travail, les services publics. D'ailleurs tu ne fais pas souvent partie de la classe supérieure et tu sais bien tout ce que cela représente pour « ceux d’en bas ». Tu sais ce que c'est qu'aller au travail, rendre des comptes à un patron ou à un chef … Tu te désoles aussi de voir les trusts qui saccagent la planète et tu as parfois des sympathies pour les écolos, même si tu te méfies des partis qui ont ce nom.

→ plus

Par Denis Collin • Actualités • Samedi 20/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 993 fois • Version imprimable

La violence sociale…

… Sa réalité, ses causes, ses responsables… Documentaire Mardi 23 mai - 23h15 - France 2.

Le dernier documentaire que j'ai tourné concerne la violence sociale. En campagne électorale, les candidats ont coutume d’aller voir les ouvriers en détresse et de leur promettre un sort meilleur. Nicolas Sarkozy en 2008, François Hollande en 2011 dans la sidérurgie, Marine Le Pen et Emmanuel Macron dernièrement à l’usine Whirpool d’Amiens. Mais pour quel résultat ?
→ plus

Par Jacques Cotta • Actualités • Vendredi 19/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 46206 fois • Version imprimable

Quel est le sens de la « division à gauche » ?

Il règne beaucoup de confusions à ce sujet. Nombreux sont ceux qui regrettent des « batailles d’appareil », voire des « batailles d’egos » au sein de la gauche dite radicale, ou, plus largement, entre les forces politiques opposées au social-libéralisme. Et ils déplorent que l’unité ne se soit pas faite, à travers des négociations équilibrées, en vue des législatives, afin de gagner le maximum de sièges, et de constituer ainsi, pour le moins, une forte opposition de gauche au Parlement. Pourtant, là n’est pas, à mon avis, la question. Il s’agit, beaucoup plus fondamentalement, au-delà des intérêts d’appareil et des fidélités partidaires, de profondes divergences programmatiques, qui étaient masquées dans ce qui s’appelait le Front de gauche, et qui ont pesé dans l’échec de ce dernier.

→ plus

Par Tony Andréani • Actualités • Mardi 16/05/2017 • 1 commentaire  • Lu 550 fois • Version imprimable

Déblayer le terrain et renouer le fil d'une ancienne tradition

Réflexions pour une campagne qui commence

Refaire la vieille gauche avec ses combinaisons et ses combines, ses "réunions unitaires" entre chefs, grands et petits, c'est non seulement impossible, mais s'y essayer c'est détourner des millions de citoyens de la vie politique. Stratégiquement, la France Insoumise a choisi la bonne voie: un programme et des engagements sur le programme et rien d'autre! Quand j'étais jeune, nous exigions des députés du PC et du PS qu'ils respectent le mandat du peuple ! La France insoumise se fait là-dessus: l'engagement à respecter le mandat et c'est ce que signifie la charte. Un lointain écho de la Commune de Paris: le mandat impératif pour les députés. → plus

Par Denis Collin • Actualités • Dimanche 14/05/2017 • 0 commentaires  • Lu 642 fois • Version imprimable

Alors, en marche avec Rastignac?

Après les résultats, me revient la chanson scoute (quelque peu pétainiste à son corps défendant) qu’au lendemain de la Libération, les moniteurs des laïques colonies de vacances de La Seyne nous faisaient entonner :  → plus

Par René Merle • Actualités • Lundi 08/05/2017 • 1 commentaire  • Lu 500 fois • Version imprimable

Le testament de Boubekeur contre l'ex-UOIF

Dalil Boubekeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris a publié une Proclamation le 30 Mars de cette année qui étonne par sa forme et son contenu. Cette proclamation donne surtout à lire en creux la tentation littérale et le retour vers des pratiques obscurantistes que connaît l’islam et que cette proclamation cherche à enrayer. Il est donc intéressant d’y revenir au lendemain du congrès de l’ex-UOIF, rebaptisée habilement Les Musulmans de France. Le texte du Recteur de la Grande Mosquée de Paris complète et tranche en tous cas avec les textes publiés précédemment, dont on peut en retenir deux, pour les comparer à cette Proclamation: la Charte du culte musulman en France, qui date de 1994 et la Convention Citoyenne des Musulmans de France pour le vivre ensemble, qui date de Juin 2014. C’est l’histoire d’un rapport de force entre la Moquée de Paris et l’ex UOIF qui semble perdu.

→ plus

Par Fatiha Boudjahlat • Actualités • Jeudi 20/04/2017 • 0 commentaires  • Lu 1104 fois • Version imprimable

La Grèce c'est la France

Rassemblement devant l'ambassade le 25 mars à Paris

La Grece, c’est la France !

Notre association « Devoir de résistance –  » invite à répondre massivement à

 

L’APPEL DE PARIS

POUR SOUTENIR LE PEUPLE GREC A L’OCCASION DE LA FETE D’INDEPENDANCE DE LA GRECE LE 25 MARS 2017

A l’initiative de l'EPAM (Front Populaire Uni de Grèce), de son secrétaire général Dimitris Kazakis, déjà soutenus par Le Comité pour une nouvelle résistance-CNR et le RPS FIERS (Rassemblement du Peuple Souverain pour une France Indépendante et une République sociale)

 

RASSEMBLEMENT DE 11H A 13H

 Samedi 25 mars devant l'ambassade de Grèce

17 AV. Antoine de Vacquerie - Paris- 75016 


Le 25 Mars, une date hautement symbolique :

 

·       Le 25 mars 2017 est le jour de la fête d’indépendance de la Grèce (25 mars 1821 sur l’empire ottoman).

·       Le 25 mars 2017 correspond au soixantième anniversaire de la signature du traité de Rome qui officialisait la construction européenne, véritable machine de domination des peuples et des nations comme nous pouvons le constater aujourd’hui.

Loccasion de faire connaître le rapport du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU qui  a constaté :

 

LE REFUS DES DROITS AU TRAVAIL,

LE REFUS DU DROIT A LA SÉCURITÉ SOCIALE,

LE REFUS DU DROITS À LA NOURRITURE,

LE REFUS DU DROIT AU LOGEMENT

LE REFUS DU DROIT A LA SANTÉ

 

·      Le 25 Mars nous ferons connaître le traitement indigne imposé au peuple grec par l’Union européenne. La législation internationale sur les droits de l’homme stipule que les gouvernements sont tenus d’agir d’une certaine manière ou de renoncer à certains actes afin de promouvoir et protéger les droits et les libertés fondamentales de certaines personnes ou groupes. L’Union européenne bafoue le droit international !

A l’issu de ce rassemblement, une délégation portera le rapport officiel de l’ONU sur la situation en Grèce à l’ambassadeur de Grèce en France. Cette action se déroulera le même jour anniversaire dans d’autres capitales européennes. Toutes les capitales ont été invitées à manifester leur soutien. A ce jour cet évènement est certain à Londres, La Haye et à Paris.

Par la-sociale • Actualités • Jeudi 23/03/2017 • 0 commentaires  • Lu 372 fois • Version imprimable

MACRON, L'ombre portée de HOLLANDE...

...colonne vertébrale du quinquennat passé et du parti socialiste

Depuis la déclaration des candidatures aux élections présidentielles, les commentateurs ont tenté de faire rentrer dans les cadres traditionnels les différents candidats. C’est ainsi qu’Emmanuel Macron s’est retrouvé affublé du qualificatif de gauche, comme Benoit Hamon, l’autre héritier du quinquennat socialiste. Raisonnement assez « logique » puisque l’un comme l’autre ont été ministres de François Hollande. L’un et l’autre seront restés fidèles à la politique du quinquennat qu’ils ont chacun à leur place impulsée. Il est d’ailleurs cocasse de voir aujourd’hui Hamon qui a été présenté comme le plus critique revendiquer une part d’héritage « hollandien », alors que Macron, le plus « important » et le plus proche de Hollande, tente de s’en défaire à tout prix. La référence à François Hollande, à ses différents gouvernements, à ses cinq années à l’Elysée peut à juste titre faire craindre un effet repoussoir sans appel. Aidé par des médias pour le moins complices, Emmanuel Macron, le candidat affirmé d’une mondialisation capitaliste sans limite, des banques, du CAC 40 et de l’union européenne, est présenté comme un produit neuf, « innovant », « imaginatif ».… En réalité Emmanuel Macron a constitué la véritable innovation, non de cette campagne électorale, mais du quinquennat passé. La politique de François Hollande –soutenue à l’époque de façon critique par les frondeurs de tout poil- c’est Emmanuel Macron. Les débats « contradictoires » ou encore grandes messes calquées sur les institutions de la 5ème république, mettant en scène des « sauveurs suprêmes », éclairent, à l’image de celui qui a été suivi par une dizaine de millions de téléspectateurs sur TF1, la vacuité du discours politique d’un ancien ministre de l’économie dont les formules creuses ne devraient en toute intelligence pas faire illusion. Pour comprendre la réalité du personnage, il n’est pas inutile de revenir sur l’histoire. Mais qui est donc et que veut vraiment Emmanuel Macron ? 
→ plus

Par Jacques Cotta • Actualités • Mardi 21/03/2017 • 3 commentaires  • Lu 2888 fois • Version imprimable

Il y a 5 ans, Imad, Abel, Mohamed, Loïc, Gabriel, Arieh, Myriam, Jonathan, Bryan… il y a 10 ans, Ilan Halimi…

Entre le 11 et le 15 Mars 2012, Mohamed Merah assassina Imad Ibn Ziaten. Il assassina Abel Chennouf. Il assassina Mohamed Legouad. Il rendit tétraplégique Loïc Liber. Tous soldats. Trois hommes furent assassinés, sans grande réaction avant que la mise en série ne révèle la dimension terroriste de l’attaque. Le 19 Mars 2012, Merah se rendit devant l’école Ozar-Hatorah et assassina Gabriel Sandler, âgé de 4 ans. Mohamed Mérah assassina Arieh Sandler, âgé de 5 ans. Mohamed Merah assassina leur père Jonathan Sandler. Mohamed Merah assassina Myriam Monsonego, âgée de 8 ans. Mohamed Merah blessa grièvement un adolescent du nom de Bryan Bijaoui.

Trois soldats assassinés sur le sol français. Un quatrième rendu handicapé à vie – et soyons honnête, qui d’entre nous connaissait son nom ? Ce qui aurait dû être une circonstance aggravante, celle d’avoir été ciblés parce qu’ils avaient fait le choix de servir la France, devint dans l’esprit de beaucoup une circonstance atténuante à mettre au crédit de Mohamed Merah, par un effet de renversement de la culpabilité. Du point de vue des gauchistes, il y avait dans cette attaque une vengeance postcoloniale et un châtiment mérité de l’impérialisme de la France. Les islamistes célébrèrent l’élimination de traîtres à leurs intérêts de race. Les soldats furent ciblés parce que jugés mécréants : leurs patronymes, leurs origines, leurs épidermes qui les avaient fait sélectionner par Mérah auraient dû leur faire haïr ou combattre la France. Et puis ils étaient soldats. Même désarmés, cela relevait d’un acte de guerre, c’était presque de bonne guerre.

→ plus

Par Fatiha Boudjahlat • Actualités • Dimanche 19/03/2017 • 0 commentaires  • Lu 2362 fois • Version imprimable
Plus d'articles (558 articles sur 56 pages):

Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato

Calendrier

Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031