S'identifier - S'inscrire - Contact

Calendrier

Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

L’Aquarius, les migrants, les bons sentiments et la catastrophe annoncée


Les commentaires sur l’Aquarius , bateau qui a recueilli en Méditerranée plus de 600 migrants, mélangent à loisir réflexions humanitaires et morales qui évacuent allègrement l’essentiel, le politique. Pour les uns l’Italie qui a refusé l’entrée de l’Aquarius dans ses ports fait la démonstration d’une politique d’extrême droite après les élections et la formation du gouvernement Lega-M5S. Emmanuel Macron et ses affidés y vont de leur petites phrases dans ce sens. Et l’Espagne dans sa décision de bien vouloir accueillir l’Aquarius dans un de ses ports démontrerait « la différence qui existe entre la droite et la gauche ».
→ plus
Par Jacques Cotta • Actualités • Mardi 12/06/2018 • 0 commentaires  • Lu 1242 fois • Version imprimable

Macron serait censé réhabiliter la gauche…

… Ou comment certains éditorialistes voient dans le président des riches le marche-pied d’une gauche en perdition.


La politique d’EM est tellement vouée à servir les riches et les premiers de cordée -contrairement à l’image que veut se donner l’Elysée- qu’elle organiserait la rupture avec ses soutiens les plus modérés et organiserait de fait le retour en grâce -malgré elle- d’une prétendue « gauche de gouvernement » en perdition. Telle est la vision de nombre d’’observateurs qui se veulent avertis. Mais qu’en est-il en réalité? Dans la foulée de son élection à la présidence de la République, Emmanuel Macron avait voulu endosser le traditionnel costume de la réforme. La réforme pour le bien collectif, ça va de soi! Ni de droite, ni de gauche, de droite et de gauche nous disait-on alors. Peu à peu, comme une seule plume, les éditorialistes et autres commentateurs se sont interrogés, prenant l’air incrédule, sur le sens exact des mesures annoncées. Puis par effet d’accumulation, l’interrogation a laissé place à la perplexité. Comme si quelque chose ne tournait pas rond. Pourtant, à bien y regarder, Emmanuel Macron et son gouvernement assument ce que le candidat avait promis, avec zèle, c’est le moindre que l’on puisse dire. Il ne s’agit pas de réformes à proprement parler, mais de contre-réformes qui touchent au fondement même de la république.
→ plus
Par Jacques Cotta • Actualités • Samedi 09/06/2018 • 0 commentaires  • Lu 1261 fois • Version imprimable

Printemps 2018 : avis de tempête sur l’hôpital public.


En ce mois de mai 2018 il risque de s’avérer bien difficile de prétendre ignorer la violence à l’œuvre derrière les murs de l’hôpital public cible des directives « santé » de l’Union Européenne et du plan de régression d’Emmanuel Macron. Les récentes mobilisations des 5,15,22 et 26 mai, la description de mieux en mieux diffusée de la situation réelle dans les hôpitaux –entreprises, la tragédie strasbourgeoise qui a couté la vie à une toute jeune femme ne peuvent guère être longtemps occultées même dans le torrent d’informations actuel mêlant essentiel et accessoire…
→ plus
Par Elisabeth Dès • Actualités • Vendredi 08/06/2018 • 0 commentaires  • Lu 1279 fois • Version imprimable

Où en sommes-nous ?

Contradictions de la situation politique française et pistes pour l’avenir


Pour mener une bataille, la première chose à faire est de procéder à une appréciation aussi exacte que possible des forces en présence, celle des adversaires autant que celles des nôtres. Faute de cette appréciation lucide, on risque fort de remplacer la stratégie par l’incantation, les espoirs insensés faisant souvent place aux désespoirs tout aussi insensés.→ plus
Par Denis Collin • Actualités • Mardi 29/05/2018 • 0 commentaires  • Lu 988 fois • Version imprimable

Retour vers l’ancien régime

Retour vers l’ancien régime

L’art est souvent révélateur des pensées dominantes, surtout lorsque les choix sont faits par les dirigeants. L’Histoire de deux personnages valent d’être regardées de près car ils eurent leurs statues en bronze avant-guerre ; elles furent fondues par les allemands sous l’occupation ; ils ont aujourd’hui à nouveau leurs représentations statuaires à Paris, mais fort différentes d’alors (Voir l’image ci-dessus). → plus
Par André Bellon • Actualités • Mercredi 16/05/2018 • 0 commentaires  • Lu 979 fois • Version imprimable

La France est un des pays les plus antidémocratiques d’Europe


Un an après l’élection d’Emmanuel Macron, plusieurs dizaines de milliers de citoyens ont défilé dans Paris, le 5 mai, pour « faire la fête à Macron ». L’incontestable succès de cette manifestation appelée par un collectif de personnalités et d’associations, et soutenue très activement par la France Insoumise témoigne du fait que la politique mise en œuvre par le pouvoir exécutif et sa majorité « godillot » n’a pas de soutien réel dans la plus grande partie du peuple. La droite s’est massivement ralliée à Macron et l’opinion perçoit sans ambiguïté le président, son parti et sa majorité comme de droite. Les classes moyennes supérieures, les « crétins éduqués » si justement épinglés par Emmanuel Todd apportent un soutien assez massif à un président qui est à leur image : morgue des parvenus, absence totale de « surmoi », cynisme de ceux qui, cinquante ans après mai 68, veulent vraiment « jouir sans entraves ». Mais le peuple, le « petit peuple », le « popolo minuto » et non le « popolo grasso » pour parler comme Machiavel, continue de faire sécession. Cela se traduit dans les mouvements sociaux que le rouleau compresseur médiatique ne parvient pas à rendre impopulaires. → plus
Par Denis Collin • Actualités • Mardi 08/05/2018 • 1 commentaire  • Lu 1881 fois • Version imprimable

La dictature de la minorité


A l’occasion du premier anniversaire de l’élection d’Emmanuel Macron (ah, ce goût pour les commémorations stupides !), on entend se développer en boucle un refrain selon lequel le Président respecte le programme pour lequel il a été élu.  → plus
Par André Bellon • Actualités • Mardi 08/05/2018 • 0 commentaires  • Lu 1063 fois • Version imprimable

La violence dont on ne parle pas…

… Quand les médias exhibent en boucle les vitres brisées ou voitures en flammes et oublient les propos liquidateurs du pouvoir politique.


Dans un style qu’il a imposé dans la vie politique française, Emmanuel Macron, en voyage en Australie, a indiqué de Sidney qu’il voulait mettre fin à l’« exit tax ». Mis en place par Nicolas Sarkozy en 2011, ce dispositif avait pour objectif de lutter contre l’exil fiscal de chefs d’entreprises qui ont notamment passé la frontière afin de vendre leur société sans avoir à payer d’impôts sur la plus-value. Les contribuables détenant plus de 800 000 euros d’actions et d’obligations, ou la moitié du capital d’une entreprise, étaient visés par cet impôt. Les voilà aujourd’hui soulagés.

→ plus
Par Jacques Cotta • Actualités • Lundi 07/05/2018 • 0 commentaires  • Lu 2291 fois • Version imprimable

L’Omerta fracassée pour sauver l’hôpital public…


Le 4 avril dernier parait l’ouvrage des professeurs Philippe Halimi et Christian Marescaux ‘’Hôpitaux en détresse patients en danger ‘’ avec la collaboration de Bernard Nicolas et Eric Maitrot . A compter du même jour le web-documentaire ‘’CHU de Grenoble la fin de l’omerta ‘’ réalisé par Bernard Nicolas est en accès libre. Commence alors pour le professeur Philippe Halimi chef du service de Radiologie du prestigieux Hôpital Georges Pompidou et fondateur de l’association Jean-Louis Megnien un impressionnant marathon médiatique tant sur les ondes de RMC, Europe 1, France Inter, RCT qu’au Grand Soir 3 et au cours de l’émission C à vous de France 5. L’Express consacre sa une et un long dossier à ce livre dont la parution suscite également un article du Monde.
→ plus
Par Elisabeth Dès • Actualités • Lundi 07/05/2018 • 0 commentaires  • Lu 2626 fois • Version imprimable

Au fait, et les preuves du chimique, elles sont où?

Ou que valent les preuves gouvernementales?


Plus d’une semaine après l’envoi de missiles sur la Syrie par les USA, la France et la Grande Bretagne, une question demeure: où sont donc les preuves irréfutables de l’usage d’armes chimiques de la part des autorités syriennes. Restée dans le flou le plus total avant, pendant et au lendemain des frappes, le silence embarrassé des autorités françaises a commencé a être rompu avec cette preuve… de bonne volonté: « D’ici peu tout sera rendu public ». Mais le temps passe et toujours rien, ou presque…
→ plus
Par Jacques Cotta • Actualités • Lundi 30/04/2018 • 0 commentaires  • Lu 1539 fois • Version imprimable

Immigration et réfugiés, humanité et souveraineté…

… De l'accueil généralisé à la fermeture des frontières- Comment poser le problème pour éviter les caricatures qui foisonnent?


Depuis plus de trente ans l’immigration se trouve au centre de la vie politique française. Le Front national en a fait son cheval de bataille. Sur fond de crise sociale et économique, de mondialisation destructrice d’emplois, synonyme de désindustrialisation de régions entières, de déclassement et de précarité, le parti d’extrême droite a prospéré, s’est développé, s’est implanté, notamment dans les quartiers populaires directement confrontés aux fléaux économiques et aux vagues migratoires successives rendues responsables de la situation. Entre étrangers, immigrés, et aujourd’hui, migrants, propulsés par les images de canots en perdition sur la Méditerranée, tout est évoqué pèle-mêle sans distinction, sans permettre au fond de savoir exactement de quoi on parle et donc quelles mesures pourraient être prises, à la fois dans le sens du respect des personnes et du respect du modèle social et démocratique auquel nous sommes attachés. → plus
Par Jacques Cotta • Actualités • Lundi 30/04/2018 • 0 commentaires  • Lu 1251 fois • Version imprimable

Encore décrypter le FN


Je viens de recevoir le n°47 des Zindigné.e.s qui comme toujours apporte son lot de réflexions et d’analyses utiles. J’ai la surprise de découvrir à la lecture de l’article d’André Koulberg[1] sur le FN que je peux être au départ en total désaccord, et en total accord avec lui, à la conclusion.

→ plus
Par Jean-Paul Damaggio • Actualités • Lundi 16/04/2018 • 0 commentaires  • Lu 919 fois • Version imprimable

Russie, Syrie, USA… et France, Vers le grand cataclysme?

Ou comment depuis des semaines une propagande apparemment décousue veut nous préparer au pire.


Depuis fin février, début mars, nous assistons au déferlement d'une campagne de presse qui malgré les apparences a toute sa cohérence. Tout ce qui de prés ou de loin était opposé à une escalade militaire en Syrie se trouvait cloué au pilori. Rappelons nous. Les propos politiques appelant à la prudence étaient synonymes de « complicité avec le bourreau Assad ». Jean Luc Mélenchon se trouvait rangé du côté obscur de la force. La presse qui appelait à la prudence était immédiatement accusée de complicité avec la propagande dictatoriale. Ainsi « le Media » était placé malgré lui au centre de toutes les critiques. Bref, tout ce qui s’opposait à la guerre et préconisait une solution politique contre la solution militaire était traité comme faisant partie d’une association de malfaiteurs. Pourquoi? Dans quel but? Le président Emmanuel Macron, à la suite de Donald Trump, vient de donner la signification exacte de ce déferlement et le but de la propagande totalitaire que nous connaissons dans ce domaine comme parfois dans d’autres. Il s’agirait, à la suite des « attaques chimiques » dans la Ghouta, d’organiser « des frappes aériennes » sur la Syrie, cela dans le but « de détruire les stocks chimiques » que posséderait le régime. Une nouvelle aventure militaire dont tout le monde sait bien comment elle peut commencer, mais dont nul n’est capable d’en prévoir l’issue.
→ plus

Macron et sa « société du 10 décembre »…

…Ou la véritable nature du pouvoir macronien.


Dans le Le 18 brumaire de L. Bonaparte, indique, avec un sens de la formule qui a permis de traverser les siècles: « Hegel fait quelque part cette remarque que tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d'ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce. Caussidière pour Danton, Louis Blanc pour Robespierre, la Montagne de 1848 à 1851 pour la Montagne de 1793 à 1795, le neveu pour l’oncle » .
→ plus

Convergence des luttes?


La résistance au gouvernement commence à s’organiser. La grève « perlée » des cheminots en est l’éléments le plus spectaculaire. Elle affecte particulièrement le personnel roulant – mais les trains c’est fait pour rouler et le trafic est presque paralysé. Pas de chance pour les amateurs de sensations fortes : on trouve difficilement des usagers « excédés » las d’être « pris en otage » ! Beaucoup d’usagers, forcément gênés par la grève pensent que cheminots ont raison.→ plus
Plus d'articles (687 articles sur 46 pages):

Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato

Calendrier

Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930