S'identifier - S'inscrire - Contact

Retour vers l’ancien régime

Par André Bellon • Actualités • Mercredi 16/05/2018 • 0 commentaires  • Lu 480 fois • Version imprimable


L’art est souvent révélateur des pensées dominantes, surtout lorsque les choix sont faits par les dirigeants. L’Histoire de deux personnages valent d’être regardées de près car ils eurent leurs statues en bronze avant-guerre ; elles furent fondues par les allemands sous l’occupation ; ils ont aujourd’hui à nouveau leurs représentations statuaires à Paris, mais fort différentes d’alors (Voir l’image ci-dessus).
  • Le Chevalier de La Barre, jeune homme torturé puis supplicié pour avoir refusé de saluer une procession, puis réhabilité grâce à Voltaire, avait une statue représentant son supplice dans les chaines. Il a aujourd’hui un monument qui le représente assez fringuant. Exit les chaines et le supplice.
  • Le général Dumas, père de notre grand écrivain Alexandre, né esclave, mais devenu général grâce à la Révolution était représenté de façon altière, fusil de guerre à la main. Il est aujourd’hui ramené au statut d’esclave grâce à un monument qui ne représente que des chaines. 

Cherchez les erreurs et surtout regardez dans quelle régression se situe la pensée dominante.

 

Partager cet article


Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato