S'identifier - S'inscrire - Contact

De la dissimulation et de la contrefaçon

Par Tony Andréani • Actualités • Jeudi 08/06/2017 • 0 commentaires  • Lu 795 fois • Version imprimable


Je trouve ce jour dans ma boite aux lettres les professions de foi des candidats dans la 5° circonscription du Gard. Elles réservent quelques surprises.

Dans celle des candidats de La République en marche pas un mot sur la « réforme » du Code du travail (même pas une allusion par antiphrase : « libérer le travail »), pas un mot non plus sur l’augmentation de la CSG ! C’est sans doute ce qu’on appelle la « moralisation de la vie politique » que cet art de la dissimulation. Il fallait le nouveau spot télévisé de Mélenchon pour soulever ces lièvres, mais les électeurs vont-ils y prêter attention ?

Deux candidats du PCF affichent en gros titre la bannière « Avec Jean-Luc Mélenchon. La force du peuple », alors qu’ils n’ont pas été investis par la France insoumise, qui présente ses propres candidats dans la circonscription. On aurait pu admettre qu’ils rappellent, dans le texte qui suit, le soutien apporté par leur parti à Mélenchon au premier tour de la présidentielle, mais de là à se mettre sous son patronage…Ce n’est pas tout : une autre bannière en fin de première page les présente comme des « insoumis de la 5° circonscription », et le suppléant se définit comme un « actif de l’insoumission ». Enfin le sigle PCF est accolé à un sigle «Front de gauche » qui n’existe plus.  Tout cela est-il autre chose que de la contrefaçon ?

 

Tony Andréani


Partager cet article


Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato