S'identifier - S'inscrire - Contact

Faux anti-racisme et héros nationaux

Brève italienne

Par Denis Collin • Internationale • Mercredi 08/08/2018 • 0 commentaires  • Lu 974 fois • Version imprimable


L'athlète italienne Daisy Osakue a été blessée dimanche 29 juillet par un œuf reçu dans l’œil. Cette agression a immédiatement été interprétée comme la manifestation de la vague de racisme qui submergeait l'Italie. Malgré les mises en garde du procureur chargé de l'affaire, toute la presse française a embrayé, trop contente d'alimenter ses préjugés. Depuis on a appris que les agresseurs n'étaient pas des racistes mais des jeunes cons qui ne trouvaient rien de plus drôle que lancer des œufs à la tête des gens, quelle que soit la couleur de leur peau. Certains journaux français ont corrigé leur erreur, mais on attend toujours les excuses de France-Inter et autres anti-racistes de pacotille.
Qui fait ses choux gras de cette affaire? Évidemment la Lega et Salvini. Bravo les "anti-racistes" brevetés, continuez comme ça, Salvini vous enverra tous ses remerciements. Quand Diego Fusaro dénonce ceux qui combattent le racisme quand il n'y a pas de racisme pour ne pas avoir à combattre le capitalisme, bien réel lui et qui met en pièces les droits des travailleurs, on ne peut que lui donner raison.
Il est vrai que la gauche anti-raciste dans le même temps faisait presque des funérailles nationales avec béatification à la clé à feu le PDG de FCA (ex-Fiat), Marcchionne (naturalisé canadien) grand maître en délocalisations et autres transferts de sièges sociaux (FCA est domiciliée à Amsterdam, paradis fiscal moins connu que le Luxembourg mais tout aussi avantageux.

Denis COLLIN

Partager cet article


Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato