S'identifier - S'inscrire - Contact

Un moment où tout peut basculer

Par Denis Collin • Actualités • Mercredi 05/12/2018 • 6 commentaires  • Lu 792 fois • Version imprimable


Nous sommes à un moment critique. Soit le mouvement recule et la stratégie du pourrissement finalement marche. Macron aura perdu la prochaine élection mais il poursuivra son sale boulot. Soit le mouvement bascule et déferle. L'événement le plus important s'est produit hier au Puy en Velay. Le roi est nu et doit fuir entouré de sa garde rapprochée. Un déplacement officiel qui tourne à la déconfiture de l'exécutif, on n'en a pas beaucoup de souvenirs. Le 5 décembre 1980, en visite dans la Manche, à Valognes, dans un département qui lui est largement acquis, Giscard d'Estaing est accueilli par les pommes pourries que lui jettent les paysans. Les pommes de Valognes, c'était hier au Puy.

La question du régime est posée. Interrogé sur France-Inter, un gilet jaune résumait ainsi les revendications qui font le plus consensus (selon lui): baisse des taxes, restauration des services publics, augmentation du SMIC et des retraites et changement des institutions de telle sorte que le peuple soit enfin représenté. La dernière revendication est évidemment significative. C'est elle qu'on voit sur les carrefours et ronds-points sous le slogan "Macron démission". Qu'est-ce qui peut permettre la satisfaction de cette revendication? Les Gilets Jaunes de Commercy appellent à des Assemblées populaires partout. Dresser le pouvoir du peuple face au pouvoir de la caste. Voilà le problème que le mouvement pourra peut-être résoudre en avançant. Les Français s'améliorent toujours à l'approche des grands événements et nous pouvons espérer le meilleur. En tout cas, la dissolution réclamée par certains n'est qu'une tentative parmi d'autres de sauver le régime à bout de souffle.

Partager cet article


Commentaires

Une autre vidéo du Puy-en-Velay par Anonyme le Mercredi 05/12/2018 à 15:29

 

 
 
Une autre vidéo du Puy-en-Velay 

https://mobile.twitter.com/Brevesdepresse/status/1070033682231123970


un moment où tout a déjà basculer! par Serge_Gomond le Jeudi 06/12/2018 à 03:50

 ouverture de maisons du peuple partout où c'est possible en France métropolitaine et dans les territoires d'outre-mer, afin d'instituer en urgence absolue l'un des éléments essentiels à l'instauration d'une *démocratie directe (pour le peuple et par le peuple)... en opposition à cette si peu "démocratie"  représentative (qui ne représente plus qu'elle même), et la suppression du système électoral factice (tout sait depuis longtemps que les dés sont pipés!), les maisons du peuple seront un relais beaucoup plus efficace que ces soi-disant "représentant(e)s" installés confortablement dans les rouages d'un pouvoir aux ordres d'une dictature financière mondialisée...
*démocratie bien réelle celle-là! 


Re: un moment où tout a déjà basculer! par Serge_Gomond le Jeudi 06/12/2018 à 03:52

 errata: il fallait lire: (tout le monde sait depuis longtemps...) et non: (tout sait... etc.)


Re: un moment où tout a déjà basculer! par Serge_Gomond le Jeudi 06/12/2018 à 05:05

 Révolution ou scission?
le peuple a décider d'opérer une scission définitive avec les élites et le pouvoir en place dans le pays, à cause et suite au mépris et insultes continuels envers les gens du peuple de la part du monarque républicain actuel, le dénommer macron, qui à la tête des institutions françaises, a non seulement méprisé et insulté le peuple français, mais l'a aussi appauvri comme jamais (avant son accession au pouvoir) dans l'histoire de la Véme république...
Le peuple se méfie (en connaissance de cause) du pouvoir et des dirigeants actuels, et préfère de beaucoup, non plus qu'un seul chef décide de tout et tout le temps pour tout le monde (et bien trop souvent contre le peuple lui-même), le système politique actuel (un pouvoir horizontal quasi mondialisé, sauf à de très rares exceptions), système politique qui l'a amené à la misère, au désespoir puis à la rage, et le peuple aura donc opté pour un  système collectif et solidaire (système sans chef, donc) dirigé par le peuple et pour le peuple, beaucoup plus humain et convivial, et qu'il a pu d'ailleurs testé in-situ, soit dans les ronds points et carrefours routiers, ainsi que d'autres places publiques, espace publique qu'il occupe et qu'il c'est (ré)approprié, afin qu'à l'avenir le peuple puisse enfin *décider seul (et directement) de son propre sort....
*la démocratie directe (c-à-d sans intermédiaires ni représentants), au sein de collectifs populaires
Vive la scission populaire!


crédibilité et légitimité par Serge_Gomond le Vendredi 07/12/2018 à 20:27

 le gouvernement macron (ainsi que ses prédécesseurs) est-il crédible, et est-il légitime?
en ce qui concerne la première question, et à une très grande majorité des gens du peule, la réponse est définitivement NON! et mille fois NON...
en ce qui concerne la seconde question, on aurait du mal à croire qu'un systéme électoral tronqué (macron n'a été élu qu'avec 18% d'inscrit(e)s sur les listes électorales, et que par conséquent... compte tenu de l'iniquité du système électoral français, en plus d'un taux d'abstention record, il ne serait être légitime!) et ce n'est pas les postures du soi-disant monarque républicain, qui pourrait légitimer quoi que ce soit! macron n'est pas et ne sera jamais légitime!
Castaner, l'escroc social traite, donnerait-il des ordres anti-constitunionnels?, comme ce fut récemment le cas à Mantes-la-Jolie?, où 145 "mômes" furent arrêtés, humiliés, menottés puis parqués et agenouillés comme au pires moments de notre histoire (pour soi-disant dissuader d'autres lycéen(ne)s d'aller manifester), et le déploiement totalement dingue (en parallèle à l'expression usité par le couple présidentiel pour désigner l'argent utilisé pour couvrir nos dépenses sociales et qu'il avait qualifié de "fric dingue"...) de matériels anti-émeute populaire (dont des véhicules blindés, seulement utilisé dans les OPEX! ) et près de 90000 membres de forces de polices et auxiliaires (du jamais vu!) pour juguler la colère du peuple français! (en espérant qu'après cela il n'y aura ni morts ni blessés (dus aux inévitables débordements) dont l'actuel premier ministre, Edouard Philippe et le ministre de l'intérieur, l'ex-socialiste Castaner ne pourront pas s'éxonérer de leurs responsabilités! macron et les autres membres de son gouvernement ne pourront pas s'exonérer de leur responsabilité!)   


Re: crédibilité et légitimité par Serge_Gomond le Vendredi 07/12/2018 à 20:31

 errata: il fallait lire: <<... et à une très grande majorité des gens du peuple,>> 
au lieu de: <<... et à une très grande majorité des gens du peule,>> 



Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato