S'identifier - S'inscrire - Contact

Pour sortie de l'impasse politique, exigeons l'institution d'un référendum d'initiative citoyenne

Par Jean-Louis Brunati • Débat • Jeudi 13/12/2018 • 8 commentaires  • Lu 1070 fois • Version imprimable


La situation dans laquelle se trouve une partie importante des Français n’est plus supportable. Le Président des riches, loin de se mettre à la hauteur des exigences du peuple, continue à le narguer et persiste dans la défense des intérêts des classes supérieures et du MEDEF.
Dans ces conditions, dans la mesure ou ce mouvement ne s’arrêtera pas de sitôt, une issue politique démocratique est indispensable car s’il n’est pas fortement relayé, le bras de fer dans la rue risque de tourner à l’avantage du pouvoir. C’est d’ailleurs sa stratégie implicite: laisser pourrir les choses tout en mettant en scène les violences qu’il a lui-même très largement provoquées.

            Or on ne peut pas dire que le mouvement des gilets jaunes soit fortement relayé et soutenu par les forces qui représentent dans l’opinion et dans les médias l’opposition à ce pouvoir! D’un autre coté, être soutenu dans les sondages est évidemment insuffisant et friable. C’est dire que, sauf l’hypothèse d’un mouvement populaire plus large de grèves et de manifestations contre ce pouvoir, les gilets jaunes risquent de se trouver seuls face au gouvernement et à Macron.

            L’ensemble des partis politiques, les syndicats, aussi bien que le Parlement et le Sénat sont visiblement dans l’incapacité à ce jour de fournir une réponse à l’exigence populaire. Il est clair aussi que les Gilets Jaunes, même si leur mouvement s’amplifiait à terme, ne vont pas gouverner la France par la magie de la démocratie directe. Peut-on attendre l’émergence d’une nouvelle force politique organisée capable de traduire et porter la colère populaire? A l’évidence on ne voit rien venir de tel pour le moment.

 

            Comment sortir de ce risque d’impasse?

            Comment exprimer l’exigence de souveraineté populaire effective que ce mouvement affirme avec tant de force et de constance? Quel objectif politique réalisable et fédérateur se donner compte tenu de l’état de conscience populaire et du rapport de force?

            La perspective d’un référendum institué par révision de notre Constitution, le   Référendum d’Initiative Citoyenne, n’offre-t-elle pas un débouché politique, en parallèle avec la bataille pour le niveau de vie, contre l’injustice fiscale, pour une nouvelle Constitution? Ce serait le premier pas. La voie serait alors ouverte pour un autre référendum portant sur la question nodale de la monnaie unique, principale cause des impasses et du blocage que nous connaissons par le carcan dans lequel elle nous maintient.

 
 

Partager cet article


Commentaires

Lien croisé par Anonyme le Vendredi 14/12/2018 à 03:22

David Zentao on Flipboard | Économie, Gilets Jaunes, Énergie Éolienne : " La Sociale - Pour sortie de l'impasse politique, exigeons l'institution d'un référendum d'initiative citoyenneviabloga.com"


Faut-il vraiment "sortir de l'impasse" ? par lalaïta le Vendredi 14/12/2018 à 09:52

 

Faut-il vraiment "sortir de l'impasse" ? Et y a-t-il vraiment "impasse" ?
Le mouvement des gilets jaunes n'est-il pas plutôt une révolution
 qui se développe ?
Ne faut-il pas en être partie prenante
 dans la mesure de nos modestes moyens ?


Re: Faut-il vraiment "sortir de l'impasse" ? par jlbrunati le Vendredi 14/12/2018 à 11:38

Bonjour, tout d'abord je parle de risque d'impasse et d'impasse politique. Vous serez d'accord  pour  constater que nous avons à faire à un éxécutif qui ne cède pas et "garde le cap" après pratiquement un mois de combat déterminé et massif mais circonscrit aux Gilets Jaunes. Vous aurez sans doute remarqué comme moi que :
1° le soutien massif d'une grande partie des citoyens ne s'est généralement traduit pour le moment que par des réponses à un sondage...c'est dire sa fragilité.
2° Syndicats, mouvements, partis, etc. aucun  n'a appelé dés le début clairement à se lancer dans une action résolue au coté des gilets jaunes par des grèves ou des manifestations...
3° Aucun mouvement parti de la base n'a visiblement embrayé, relayé...je vous laisse le choix du terme.
C'est pourquoi le mouvement des gilets jaunes risque d'être isolé et de se retrouver dans une impasse s'il n'est pas rejoint massivement dans la rue et dans les lieux de travail.
Je ne compte ni sur une dissolution de l'assemblée ni sur une très improbable démission de Macron, ni sur un changement de gouvernement.
Quant à la révolution c'est un autre débat parce qu'il plusieurs façons de penser la chose..Quelle est la votre?

Amicalement

Jean-Louis Brunati


par regis le Vendredi 14/12/2018 à 10:52

 La préoccupation exprimée ici est partagée mais la solution envisagée est-elle adéquate ? Je crains que l'on engendre beaucoup d'illusions avec cette procédure un peu trop brandie comme une panacée, voir du côté de nos voisins suisses où la dernière votation en date portant sur l'utilité de subventionner les éleveurs conservant à leur bétail les cornes.


Re: par jlbrunati le Vendredi 14/12/2018 à 11:48

Bonjour je ne dis pas que c'est la panacée... d'autre part le référendum, comme toute forme instituée peut servir à de mauvais usages parfois aussi bien qu'à des bons. Doit-on se priver du système électoral  sous le prétexte qu' il est actuellement à peu près inopérant, et cela pour des raisons diverses et assez évidentes?


Re: par regis le Samedi 15/12/2018 à 01:54

 

Bonjour,

 

J’ai évoqué la Suisse car nous avons là un exemple très concret de referendum d’initiative populaire et non pas cet espèce d’idéal brandi ici ou là.

Dubitatif sur le R.I.F. ne signifie pas pour autant un refus du système électoral.

Vous écrivez que ce système est actuellement inopérant, peut-on penser qu’un additif suffise à le corriger ?

Qu’entendez-vous par raisons diverses et assez évidentes ?

 


LE R.I.C. en France ? par Bonneau Alain le Vendredi 14/12/2018 à 23:58

Merci Jean-Louis de ce questionnement partagé sur les ronds-points et les manifestations un peu partout.
J'ai tenté de faire le tour de la question juridique de la faisabilité française avec cet article .
Bonne route à toustes.
Amitiés

blogs.mediapart.fr/bonneau-alain/blog/141218/referendum-dinitiative-citoyenne-de-quoi-parle-t-au-juste


par Damaggio Jean-Paul le Samedi 15/12/2018 à 22:46

 à la fin de ce petite article qui rend compte de la manif de Montauban vous trouverez quelques références à des référendums concrets (USA, Equateur, Italie, Roiyayume uni)
http://viedelabrochure.canalblog.com/archives/2018/12/15/36944708.html



Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato