S'identifier - S'inscrire - Contact

Bienvenue au camarade Hamon et à bas les sectaires

Par Denis COLLIN • Actualités • Vendredi 08/09/2017 • 1 commentaire  • Lu 2260 fois • Version imprimable


L'annonce du ralliement de Benoit Hamon à la manifestation du 23 a provoqué sur les posteurs Facebook de la FI quelques réactions d'un incroyable sectarisme, certains proposant, ni plus ni moins, d'empêchr Hamon de manifester. Autant on doit critique Hamon pour ses hésitations politiques, ses ambiguïtés et certaines de ces orientations (notamment son goût pour le communautarisme), autant tout pas réel en avant doit être salué et encouragé. Et j'ai la faiblesse de croire qu'en allant manifester le 23, Hamon prend le bon chemin. Le passé ne doit pas suivre éternellement les hommes et les fautes d'hier n'ont jamais empêché quelqu'un de trouver le bon chemin. Il y a tant d'exemples historiques! Nous pourrons juger ensuite de la sincérité et de la constance de Hamon.

Plus fondamentalement il y a une question stratégique essentielle: la France Insoumise veut-elle devenir un rassemblement *majoritaire* ou doit-elle se cantonner dans le ministère du bavardage style "Nuit debout" et autres guignolades de la même farine? Si on veut être majoritaire, il faut parler aux socialistes, aux indécis, aux abstentionnistes, aux gens de droite qui croient encore dans l'avenir de ce pays ... et aux électeurs du FN. Si on ne veut pas le faire, c'est qu'on ne veut pas du pouvoir et alors il ne vaut pas la peine de dépenser une minute de son temps pour entretenir des billevesées gauchistes. La France Insoumise, ce doit être l'union du peuple de France contre un système politique et économique qui mène la grande majorité à la ruine.

La France Insoumise doit donc fédérer des courants, des classes sociales très divers, en vue d'un rassemblement national populaire qui se propose tout simplement la régénération morale du pays, contre ceux qui acceptent et encouragent les inégalités, l'égoïsme, l'indifférence au bien commun. Les gens qui ont écouté et applaudi les meetings de JLM ne doivent pas oublier les paroles de la Marseillaise qui clôturaient ces meetings. La Marseillaise peut parfaitement faire bon ménage avec l'Internationale et le drapeau rouge peut se marier avec le drapeau tricolore.

Ce que j'ai dit pour Hamon vaut aussi pour le front syndical. Que Mailly ait commis une faute grave en acceptant les ordonnances (qui iraient "dans le bon sens"), c'est incontestable. Mais ceux qui utilisent cette faute de Mailly pour reprendre les vieux refrains anti-FO tirés du répertoire stalinien des années 50 feraient mieux de se taire; L'important, c'est le nombre de fédérations et d'UD FO qui appellent à la grève et à la manifestation et qui condamnent dans équivoques les ordonnance.

Denis COLLIN, le 8/9/17

Partager cet article


Commentaires

"Nous demandons à continuer à gérer l'assurance-chômage" par Anonyme le Vendredi 08/09/2017 à 21:34

"Nous demandons à continuer à gérer l'assurance-chômage" Jean-Claude Mailly

https://twitter.com/RMCinfo/status/903511326579990528



Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato