S'identifier - S'inscrire - Contact

Un accord effroyablement exemplaire

Par Bernard Germain • Lutte de classes • Vendredi 11/09/2015 • 2 commentaires  • Lu 1523 fois • Version imprimable


Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour voir les conséquences dramatiques de la politique menée par Valls - Hollande en matière de Droit du Travail. Depuis de très longs mois, les messages alarmants étaient sciemment distillés. Le cap était clair ... pour qui voulait voir. Hier le 1er Ministre y a donné corps en acceptant l'esprit du rapport qui lui a été remis s'agissant de la réforme du Code du Travail.

Et ... dès ce matin, on apprend qu'un référendum sera organisé aujourd'hui chez SMART France en Moselle. Ce référendum auprès des salariés de cette entreprise vise à la mise en place d'un Accord d'Entreprise. Mais que propose ce référendum ?

Il est demandé aux salariés de dire s'ils approuvent ou pas la proposition suivante :
- passage de 35 à 39H de travail hebdomadaire
- Seules 37H seront payées
- Les 2 H de 35 à 37H ne seront payées qu'à 6€ de l'heure
- Les 2H de 37 à 39 ne seront PAS payées
- En échange, la Direction s'engage à maintenir l'emploi jusqu'en 2020.

On entend déjà les arguments de ceux qui sont pour. "Vous comprenez, il y a une féroce compétitivité. Pour avoir avoir une chance de rester compétitifs et vendre nos produits, il faut faire baisser le "coût du travail". Mais nous comprenons bien vos inquiétudes. Donc en échange nous vous garantissons l'emploi jusqu'en 2020".

Ignoble chantage fait aux salariés. Vos emplois contre une baisse de salaire doublée d'une augmentation de la durée du travail.
Au rythme où c'est parti, on peut aisément imaginer que si ce dispositif se met en place, en 2020 la main sur le cœur, ces mêmes dirigeants diront aux salariés : "La conjoncture est trop dure. Il faut aussi faire des réajustements d'effectifs. Nous sommes obligés de licencier. Sinon c'est la fermeture".
Les salaires auront déjà perdu en 2015 sur le plan des salaires, celui de la durée du travail et ils perdront aussi en 2020 sur l'emploi.

Peut-on plus clairement matérialiser le sens de l'histoire ?

Gageons que les entreprises vont se ruer dans cette Direction puisque le Gouvernement a envoyé un signal officiel en ce sens.
Les Accords "SMART France" vont devenir la règle. Et encore, je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Certains patrons vont avoir de l'imagination à revendre sur ce terrain.

Ce que la Droite n'a jamais osée ou pu faire, le Gouvernement Valls - Hollande est en train de le réaliser. Ce sera même écrit en toutes lettres dans le Code du Travail d'ici à Juin 2016.
Ce formidable recul social va s'étendre partout ... très officiellement ... !

Voilà ou conduit cette Europe Libérale, pilotée par la Finance, dont nos dirigeants sont de fidèles et zélés serviteurs.
On avait peur du plombier polonais et des travailleurs "détachés". Mais dans très peu de temps nous n'aurons même plus besoin du plombier polonais ou du travailleur "Détaché" roumain.
Pourquoi ... ? Mais tout simplement parce que nous serons tous des travailleurs "détachés" ou des plombiers polonais.

Le sens actuel de l'histoire, c'est de nous tirer tous vers le bas. De remettre en cause tous les dispositifs protecteurs, afin de faire de notre belle France un pays de "liberté" ... surtout pour le Capital Financier. Un nivellement par le bas, voilà se qui vient de se mettre en mouvement. Ce sera bientôt à marche forcée.

L'affrontement est donc inévitable, sauf à accepter de tout perdre.
Pour échapper à ce funeste destin, il n'est qu'une voie possible. Il faut en finir avec cette Europe Libérale, à l'opposé de ce que nous voulons. Il faut sortir de l'Euro. Il faut en finir avec ces insupportables agressions contre notre édifice social soigneusement construit au sortir de la seconde guerre mondiale.
Il faut une Europe des Nations souveraines, qui prenne en compte et respecte la volonté des peuples.

Pour ce faire, il faut rassembler tous ceux qui n'en peuvent plus de cette situation pour que nous ne restions pas chacun dans notre coin à nous désespérer, mais que nous devenions une force politique qui ouvrira la voie à un mouvement social massif capable de s'opposer à ces politiques dévastatrices.

La première étape, c'est de signer la pétition en ligne sur "", même si elle n'est pas parfaite. Chacun avec nos nuances, voire nos divergences sur tel ou tel point. Mais devant ce qui se prépare et se met en place, rien ne justifie de rester inactif ou de refuser la présence de tel ou tel au motif d'une position sur un autre sujet. Il faut d'urgence nous regrouper. Il faut d'urgence nous organiser.

Nous nous sauverons tous ensemble. Ou nous y passerons tous.
Agissons ... !!!

Articles portant sur des thèmes similaires :


Partager cet article


Commentaires

Lien croisé par Anonyme le Vendredi 01/01/2016 à 16:30

Le journal de BORIS VICTOR : Association LA SOCIALE - Continuer, amplifier le m : "sformable de l’intérieur,->Alors que la politique de l’UE impose une régression sans précédent, a/en France sur le code du travail (voir les articles sur le site « la sociale »http://la-sociale.viabloga.com/news/un-accord-effroyablement-exemplaire ouhttp:/"


Lien croisé par Anonyme le Dimanche 25/09/2016 à 21:29

Le journal de BORIS VICTOR : "Un accord effroyablement exemplaire - 11/09/15"



Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato